Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
+223 20 22 16 15 | 20 22 16 17 contact@rsu.gouv.ml Hamdallaye ACI 2000 Espace privée

Inps

À propos de l’Institut National de Prévoyance Social

L’Institut National de Prévoyance Sociale (I.N.P.S) est l’un des organismes de sécurité sociale au Mali. C’est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du Ministère du Développement Social de la Solidarité et des Personnes Agées. L’I.N.P.S assure la protection sociale des travailleurs salariés, des travailleurs indépendants ainsi que les membres non salariés des professions libérales, artisanales commerciales et industrielles contre certains risques qui sont: les charges de famille, les accidents de travail et les maladies professionnelles, la vieillesse, l’invalidité et le décès. Les organes d’administration et de gestion de l’INPS sont :

  • le Conseil d’Administration,
  • la Direction Générale,
  • le Comité de Gestion,
  • Le Conseil d’Administration est chargé de définir les grandes orientations de la gestion de l’Institut et d’en contrôler les résultats. Il se compose des représentants des pouvoirs publics, des employeurs, des travailleurs, des usagers et d’un représentant du personnel de l’Institut.

L’Institut a pour missions essentielles :

  • de recouvrer les cotisations sociales assises sur les salaires des travailleurs et les revenus des non salariés;
  • et de payer les différentes prestations prévues par le Code de Prévoyance Sociale au titre des prestations familiales, des accidents de travail et des maladies professionnelles, et de l’assurance vieillesse invalidité et allocation de survivants.

Les cotisations sont assises sur l’ensemble des rémunérations, salaires ou gains perçus par les travailleurs des secteurs privés et parapublics. Les taux de cotisations sont fixés ainsi qu’il suit :

  • ATMP : 1 à 4% (employeur) ;
  • Retraite : 7% dont 3,6% à la charge du salarié et 3,4% à la charge de l’employeur ;
  • Invalidité – allocation de survivant : 2% (employeur) ;
  • Prestations Familiales : 8% (employeur) ;
  • Assurance Maladie Obligatoire : 6,56% dont 3,50% à la charge de l’employeur et 3,06 à la charge d salarié.

L’INPS est représenté dans les 08 régions du Mali, dans 21 cercles par des bureaux correspondants. Dans le district de Bamako l’Institut a un centre secondaire dans chacune des 06 communes. Ces structures déconcentrées s’occupent du recouvrement et du paiement des prestations servies.

Les conditions d’immatriculations

L’immatriculation : Elle concerne à la fois l’employeur et le travailleur.
L’immatriculation de l’employeur : Dès l’ouverture de son activité, l’employeur doit demander son immatriculation suivant un formulaire de demande disponible dans toutes les représentations de l’INPS.

L’imprimé de demande doit être suffisamment renseigné de façon à éviter des confusions.
Les renseignements à fournir sur la demande :

• la raison social;
• Le statut juridique de l’entreprise ;
• L’adresse avec le numéro de rue, porte, téléphone et commune,
• La nature de l’activité exercée ;
• l’effectif du personnel salarié;
• les premiers salaires payés ;
• La date du début d’activité ;
• Le nom du chef de l’entreprise

Les Documents devant accompagner la demande :

A L’appui de cette demande, l’employeur doit fournir l’un quelconque des documents ci-après cités : le statut, la décision de création, l’autorisation d’exercer, le récépissé, les contrats de travail, de location gérance, le numéro d’identification fiscale, le numéro du registre de commerce…..

La demande d’immatriculation doit être accompagnée des bulletins d’embauche dûment remplis pour le compte de chaque travailleur.

L’attribution du numéro employeur :

Lorsque la demande d’immatriculation de l’employeur est acceptée, il lui est attribué un numéro matricule sous lequel ses cotisations seront payées. Il lui est notifié en même temps que ses taux de cotisations.

Le numéro attribué à l’employeur est à huit (8) chiffres plus une clé de contrôle 1 ou 2
Exemple : 82315204/1 SOTELMA

L’Immatriculation du travailleur :
L’employeur doit assurer l’immatriculation de tous ses travailleurs en les déclarant à l’INPS dès leur embauche.

Cette immatriculation est subordonnée à la présentation d’une demande du travailleur rédigée sur un imprimé de bulletin d’embauche délivré par l’INPS et rempli aux bons soins de l’employeur.

Le bulletin est accompagné des pièces justificatives (état civil) aux fins de vérification de l’état civil de l’assuré.

Un numéro d’immatriculation est attribué au travailleur après acceptation de son bulletin.

Le numéro ainsi attribué est définitif. Il est à 11 chiffres
Exemple : 11967801450 (travailleur de sexe masculin né en 1967 à Bamako, numéro d’ordre 1450)

Apport et liens avec le Registre Social Unifié

Copyright 2019 RSU- Registre Social Unifié | Conception by Intelis-Cynapsys.