Du 16 au 18 novembre se sont déroulés à l’Hôtel de l’Amitié de Bamako, les travaux de l’atelier de partage et de réflexion sur le renforcement du Régime Social Unifié sous la présidence du Secrétaire Général du Ministère de la Santé et du Développement Social répresentant le ministère dudit departement.

La cérémonie a été marquée par plusieurs series d’interventions entre autre le maire de la commune II pour le mot de bienvenu, le representant de l’UNICEF au nom des PTF (Parténaires Techniques et Financiers), le répresentant de la délégation mauritanienne (RSU Mauritanie) et afin le secretaire général au nom du département

Discours d’ouverture du Secrétaire Général du Ministère de la Santé et du Développement Social :

Le Secrétaire Général du Ministère de la Santé et du Développement Social a exprimé sa satisfaction pour la tenue du présent atelier de partage et de réflexion sur le renforcement du Registre Social Unifié (RSU).

Il a remercié les partenaires ici présents et particulièrement l’UNICEF pour son accompagnement dans le renforcement du leadership de l’Etat en matière de coordination de la protection sociale en plus du financement de cet atelier, aussi la Banque Mondiale pour avoir accompagné le gouvernement malien tout au long du processus de mise en œuvre de la phase pilote du Registre Social Unifié (RSU).

Enfin, Le Secrétaire Général du Ministère a adressé ces vifs remerciements à l’ensemble des invités pour avoir effectué le déplacement et particulièrement les frères venus de la Mauritanie, en terre africaine du Mali.

Il aussi rappelé qu’au regard des enjeux actuels, les plus Hautes Autorités ont adopté le décret n°2022-0276/PT-RM du 09 mai 2022 instituant le RSU au Mali qui est un instrument de coordination essentiel. Le Registre Social Unifié est désormais la porte d’entrée privilégiée pour toutes les initiatives de protection sociale au Mali. Il est demeure un système ouvert avec les autres bases de données nationales.

Enfin avant de declarer ouverts les travaux de l’atelier, le Secrétaire Général du Ministère de la Santé et du Développement Social a affirmé que cet atelier répondra pleinement aux attentes.

Les Recommandations Clés de l’Atelier :

A la fin de l’atelier, les participants ont formulé les recommandations suivantes :

Au Gouvernement:

1.Vulgariser le décret N°2022-0276 PT/RM du 9 mai 2022 instituant le RSU et finaliser et adopter ses textes subséquents.

2.Elaborer un plan d’action annuel du RSU avec son plan de financement et mobiliser les ressources pour sa mise en œuvre.

3.Définir chaque année des objectifs quantitatifs par zone géographique de ménages à enrôler dans le RSU et de ménages dont les données doivent être mises à jour au cours de l’année afin de contribuer significativement à l’objectif de disposer d’un registre universel que les programmes pourront utiliser à la demande et en fonction de leurs besoins spécifiques ;

4.Mettre en place un dispositif de collecte et d’actualisation des données des ménages vivant dans des zones à risques sur un cycle relativement court afin de permettre une réponse rapide en situation de chocs ;

Politique, programme et Coordination :

1.Formaliser la mise en place d’un programme national de protection sociale et prévoir son financement à travers l’approche de « budget programme » dans le cadre de la réforme budgétaire de l’Etat ;

2.Dynamiser le fonctionnement du Conseil National d’Orientation Stratégique de la Protection sociale (CNOS-PS) comme cadre de dialogue politique au sommet de l’Etat afin de mobiliser l’ensemble des acteurs et des PFT autour de la protection sociale au Mali ;

3.Renforcer des mécanismes de communication à tous les niveaux sur la protection sociale y compris le renforcement institutionnel pour accompagner la mise en œuvre du décret portant sur l’institutionnalisation du RSU ;

4.Eriger la DNPSES en Direction générale pour accroitre son champ de coordination et son leadership.

Aux Partenaires techniques et financiers :

1.L’alignement des interventions de tous les PFT conformément à l’esprit du décret portant institutionnalisation du RSU en tant qu’opérateur et fournisseur de données à l’ensemble des acteurs de la protection sociale.

2.Apporter un soutien technique, financier et logistique pour l’opérationnalisation du programme gouvernemental de la protection sociale et son système d’information (RSU).

3.Organiser un voyage d’étute en Mauritanie ;

4.Soutenir le développement et ou le déploiement de la technologie dans les interventions de la protection sociale au Mali en particulier le RSU.

Aux ONG nationales et Locales

1.Intégrer les interventions des ONG dans la politique gouvernementale de la protection sociale avec un focus sur l’utilisation universelle du RSU conformément au décret du gouvernement sur le RSU,

2.Veiller à l’application stricte des protocoles de collaboration avec le RSU y compris la protection des données personnelles.