Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
+223 20 22 16 15 | 20 22 16 17 contact@rsu.gouv.ml Hamdallaye ACI 2000 Espace privée

UTM

Presentation de l’Union Technique de la Mutualité

L’Union Technique de la Mutualité Malienne (UTM) a été créée en avril 1998. Elle a été enregistrée par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Sécurité sous le récépissé N° 0204 MATS-DNTS du 6 avril 1998.

Elle a été agréée par le Ministère de la Santé des Personnes Agées et de la Solidarité sous le N°UN/99-00005 du 11 octobre 1999 dans le répertoire des Mutuelles du Mali et registrée sous le n° 2/S/00005/MLI suivant décision N°0209/MAHSPA-SG du 9 novembre 2012 conformément à la législation de l’UEMOA sur les mutuelles sociales.

Organisation de droit privé sans but lucratif régi par la loi 96-022 du février 1996 régissant la mutualité en République du Mali et le Règlement 07/2009/CM_UEMOA.

Notre Vision

Etre une structure de référence technique et politique ayant un rôle incontournable dans la définition et la mise en œuvre des politiques et stratégies de protection sociale au Mali et disposant d’une expertise pour l’appui aux organismes mutualistes de la région africaine.

Nos Missions

  • Assurer la représentation du mouvement mutualiste malien ;
  • Apporter un encadrement technique aux organisations mutualistes ;
  • Développer une industrie de gestion de l’assurance sociale.

Nos Valeurs

  • la Prévoyance
  • la Solidarité
  • l’Entraide.

Nos Stratégies :

  • Assurer la portabilité de la couverture maladie mutualiste à travers la mise place d’une plateforme commune de gestion pour les prestations santé des mutuelles urbaines ;
  • La promotion des mutuelles de santé en milieu rural avec des produits de couverture maladie adapté
  • Développer des synergies avec d’autres acteurs pour une protection sociale inclusive

INSTANCE

L’Assemblée Générale, Instance suprême : Elle est constituée par les délégués des groupements mutualistes adhérents. L’AG est composée de cinq délégués par mutuelle membre. Elle se réunit une fois par an sur convocation du Conseil d’Administration. Elle adopte le budget proposé par le C.A. Elle fixe les cotisations et statue sur le rapport de la commission de contrôle. Elle élit les membres du C.A. et de la Commission de Contrôle.

ORGANES

Le Conseil d’Administration : Il dispose pour l’administration et la gestion de l’Union Technique, de tous les pouvoirs qui ne sont pas expressément réservés à l’assemblée générale.

Le C.A. exécute les décisions du de l’Assemblée Générale. Il adopte le budget de l’Union Technique. Les membres du Conseil d’Administration sont élus parmi les délégués des mutuelles membres de l’Union Technique. Le Conseil d’Administration comprend Quinze administrateurs membres.

Le Bureau du Conseil d’Administration Il est constitué au sein du Conseil d’Administration un Bureau élu par les membres du Conseil d’Administration à bulletin secret à la majorité absolue. Ce Bureau comprend :

  • le Président,
  • le Vice-président,
  • le Secrétaire Général,
  • le Secrétaire Général adjoint,
  • le Secrétaire à la prospective et développement,
  • le Trésorier Général,
  • le Trésorier Général adjoint,
  • le Secrétaire à la formation et à la Communication.

Le Bureau est chargé de l’expédition des affaires courantes et de prendre, entre deux réunions du Conseil d’Administration et par délégation de celui-ci, toutes décisions utiles en ce qui concerne le fonctionnement de l’UTM.

Le bureau peut donner délégation au directeur de l’UTM pour la réalisation opérationnelle du fonctionnement de l’UTM.

La commission de Contrôle : Une Commission de Contrôle est élue à bulletin secret tous les ans, par l’Assemblée Générale parmi les délégués des groupements mutualistes adhérents à l’UTM, non administrateurs.

La Direction Générale : Elle met en œuvre les décisions de l’AG et du C.A. Elle est dirigée par un Directeur général qui reçoit délégation de gestion du Président après approbation du C.A.

La Direction s’occupe de l’organisation de la gestion administrative et financière de l’UTM. Elle coordonne et supervise les différents services et appuie les commissions de l’UTM. Elle comprend :

Le Service Développement : chargé de toutes les questions de développement pour l’UTM mais aussi pour les mutuelles membres. Elle est également chargée de la communication, de l’information ainsi que de la formation des mutualistes.

Le Service Administratif et Financier : Il a la charge de l’exécution des transactions financières, la tenue de la comptabilité et la gestion des ressources humaines, matérielles et financières. Il développe des outils comptables pour les mutuelles.

Le service Gestion des Garanties: Il a la charge de la de la gestion de l’Assurance Maladie Volontaire de la Mutualité Malienne. Ceci comprend la gestion des fichiers des adhérents, le suivi des conventions, le traitement des demandes de remboursements de professionnels de santé conventionnés, la formation du personnel des structures conventionnées pour l’application correcte de la convention. Pour jouer pleinement cette fonction l’UTM a développé un logiciel informatique.

Les bureaux régionaux : Pour assurer les services dans les régions l’UTM créée des bureaux régionaux. Ces bureaux contribueront à la création des Unions Régionales lorsque les mutuelles locales et les sections des mutuelles nationales le décideront.

STRATÉGIES DE DÉVELOPPEMENT DES MUTUELLES DE SANTE

Pour le développement des mutuelles de santé, l’Union Technique a deux approches. Une première concerne les centres urbains et la seconde approche est relative au milieu rural.

Approche Urbaine :

L’UTM, sous l’impulsion des mutuelles qui la composent, a été amenée à créer un produit d’assurance santé standard : l’Assurance Maladie Volontaire ou AMV. Celui-ci peut être distribué par toutes les mutuelles qui en font la demande. Ce produit est géré par l’UTM pour le compte des mutuelles.

Ce choix de produit et de type de gestion répond à des réalités sociales et économiques propres au milieu urbain et à la structuration actuelle du mouvement mutualiste malien.
D’abord nous assistons dans les zones urbaines l’élargissement des mailles du tissu social malien ce qui rend plus difficile l’investissement des populations dans des œuvres solidaires et collectives.

Dans ce contexte l’AMV apparaît comme un produit facile d’accès pour les populations urbaines, mais aussi pour les mutuelles dans la mesure où elles peuvent le proposer à leurs adhérents avec un minimum d’investissement.

Le système de prise en charge est le tiers payant généralisé. Il ne s’applique que dans les centres de santé conventionnés avec l’UTM au nom des mutuelles qu’elle représente. Le remboursement se fait directement aux centres de santé. Il n’y a pas de remboursement aux adhérents. Chaque adhérent ou bénéficiaire devant se faire soigner est tenu de payer directement aux prestataires une partie des coûts appelée ticket modérateur quel que soit la garantie choisie.
Le taux de cotisation et le niveau de remboursement sont :

– Cotisation : 575 FCFA par personne et par mois
– Remboursement : 75%

Les soins offerts s’inscrivent dans l’Hospitalisation et l’ambulatoire.

– Sont pris en charge par la couverture ambulatoire : Consultations, Médicaments essentiels, Laboratoire de base, Consultations prénatales, Accouchement simple, Consultations postnatales les consultations et soins ophtalmologiques sans les lunettes, les consultations et soins dentaires sans les prothèses.

  • Sont pris en charge par la couverture hospitalisation : les actes chirurgicaux, les actes médicaux, la maternité dystocique, les consultations et soins ophtalmologiques sans les lunettes, les consultations et soins dentaires sans les prothèses Transport (urbain, inter urbain), les médicaments essentiels, les frais d’hôtellerie.

Approche en milieu rural

Elle est orientée sur le développement des mutuelles à la carte.

Une des missions de l’Union Technique à ce niveau est de susciter la création de mutuelles et notamment d’une mutuelle interprofessionnelle dans les principales villes des cercles.

Ceci passe par une prise de contact avec les administrations, les entreprises, les associations, les coopératives, les ONG, les particuliers dans le but de repérer les personnes relais qui seront demain les acteurs et sans doute les futurs dirigeants de ces mutuelles.

Le produit mis en place dans ces mutuelles est choisi par les populations sur la base d’une étude de faisabilité.

En milieu rural les mutuelles sont entièrement responsables de la gestion de leur produit, le rôle de l’UTM à ce niveau est un accompagnement pour renforcer les capacités de gestion des administrateurs.

DOMAINE DE COMPÉTENCES ET EXPÉRIENCES

La principale mission de l’UTM est de venir en appui aux structures qui souhaitent améliorer les conditions sanitaires de leurs membres ou partenaires issus de différentes catégories sociales par la mise en place de mécanisme de financement solidaire des soins de santé.

Expériences
L’Union Technique de la mutualité malienne a développé à l’heure actuelle une expertise en matière d’appui au développement des mutuelles de santé qui est sollicitée à l’intérieur comme à l’extérieur du Mali.

Les expériences de l’Union Technique concernent les domaines aussi divers que :

  • La sensibilisation et l’information sur les mutuelles de santé.
  • La formation sur la gestion administrative et financière des mutuelles
  • L’assistance technique dans le processus de création des mutuelles
  • L’appui conseil pour la mise en place et la gestion des mutuelles de santé
  • Le suivi évaluation des mutuelles de santé
  • L’appui à la réalisation de projet ou programmes visant à renforcer la Couverture sociale des populations par la mise en place de Mutuelles de santé.
  • L’animation de cadre de concertation avec tous les intervenants dans le domaine des mutuelles de santé.
  • La gestion des prestations
  • L’action politique auprès des différents partenaires et de l’Etat
  • L’appui à la création de mutuelles rurales

Cette stratégie vise à susciter la création de mutuelles de santé au niveau des différentes aires de santé. Elle est basée sur une approche à « la Carte » qui consiste à appuyer techniquement les populations dans la mise en place de mutuelles de santé en fonction de leurs besoins prioritaires de santé et de leurs capacités de cotisation. Elle se fonde sur une responsabilisation des communautés dans le processus de mise en place et de gestion des mutuelles.

La promotion de la contractualisation

La mutualité malienne fait de la contractualisation une pierre angulaire de son partenariat avec les prestataires de soins à différents niveaux de la pyramide sanitaire. Cette contractualisation repose sur certaines exigences de qualité des soins. La mutualité en tant que mécanisme alternatif de financement des soins de santé permet une solvabilité de la demande et par delà une meilleure fréquentation des structures. Tout cela ne saurait se réaliser sans une offre de soins de qualité. Ainsi l’Union Technique à travers ses partenaires étrangers se propose d’apporter un appui technique et matériel aux centres en fonction des opportunités et des besoins exprimés.

La gestion de l’Assurance Maladie Volontaire

L’Union Technique assure la délégation de gestion de l’Assurance Maladie Volontaire pour une vingtaine de mutuelles à travers tout le pays. La plateforme mise en place en place à cet effet permet aux mutualistes d’accéder aux structures de santé du réseau conventionné par l’UTM dans les mêmes conditions et bénéficié du système de tiers payant auprès des prestataires de soins.

La mutualisation en milieu urbain

Le mouvement mutualiste malien a concerné à ses débuts les travailleurs salariés du secteur public ou privé. La nécessité de créer des mutuelles interprofessionnelles apparaît de plus en plus comme un moyen d’assurer une meilleure couverture sanitaire pour l’ensemble de la population et particulièrement celle du secteur informel. La représentation régionale de l’UTM travaille dans la perspective du soutien aux populations des principaux centres urbains pour la création de mutuelles interprofessionnelles.

La mise en place d’un cadre mutualiste de concertation régionale

La force de la mutualité en tant que mouvement social dépendra de son organisation. Ainsi cette exigence fait que le mouvement se regroupe à tous les niveaux afin d’assurer une meilleure circulation de l’information et la prise en charge des différents problèmes rencontrés. Le cadre de concertation prévu sera particulièrement des Unions locales ou régionales de mutuelles qui pourront chaque fois échanger sur des sujets de préoccupations locales ou nationales. Elles seront des cadres de mobilisation pour la mutualité.

La conduite des activités de formation et d’appui conseil

Il s’agit d’apporter un accompagnement aux différents acteurs intervenant dans le développement des mutuelles de santé et des populations. Ces activités comprennent entre autres :

  • La formation sur les thèmes aussi variés liés à la mutualité (Découverte et connaissance, processus de mise en place, gestion administrative et financière.)
  • L’appui conseil : étude de faisabilité Economique et Sociale, Evaluation annuelle, Elaboration de textes statutaires, appui organisationnel etc.
    La mise en place de services communs (Gestion, réassurance, Fonds de Garantie etc.)
  • L’appui aux ONG et autres structures d’appui : Technique d’animation et de Formation, les études de faisabilité, les techniques de suivi et évaluation des mutuelles de santé
  • Développement des capacités contributives des populations en milieu rural

Une des difficultés pour le démarrage des mutuelles en milieu demeure la cotisation. En effet, les revenus étant liés aux aléas climatiques (pluviométrie, il arrive très fréquemment que ces mutuelles ne démarrent qu’au bout de la deuxième année voire la troisième année), la réflexion menée au niveau de l’Union Technique est le développement des sources de revenus à travers le financement des activités génératrices de revenus initiées par les mutualistes.

Elle consiste à établir un partenariat avec certaines institutions de micro crédit dans lesquelles des lignes de crédits pourraient être mises en place pour les mutualistes. Une des exigences pour bénéficier des prêts sera l’affection d’une partie des revenus de l’activité à la cotisation pour la mutuelle. Des structures composées des représentants des populations seront mises en place à cet effet.

Elle inscrit ces interventions dans une logique de développement participatif mettant l’accent sur le renforcement des capacités de communautés, des organisations et services partenaires. Ainsi elle collabore avec les structures sanitaires avec lesquelles, elle ou ses mutuelles membres signent des conventions.

L’Union Technique a renforcé les capacités de certaines organisations Gouvernementales et non Gouvernementales comme l’ASDAP (Association de Soutien au Développement des activités de Populations) à Yorosso, le (CRADP) Cercle de réflexion et d’action pour le développement participatif à Somo dans le cercle de San, la Direction Régionale du Développement Social et de l’Economie Solidaire de Koulikoro dans la création de mutuelles de santé à Dioila, les agents de la Croix Rouge Malienne à Nioro et Nara.

Par ailleurs elle travaille en étroite collaboration avec les services socio-sanitaires au niveau des différentes régions et leurs différents démembrements.

REPRÉSENTATIVITÉ

En plus de son siège à Bamako, l’Union Technique de la Mutualité est actuellement présente dans les régions de Kayes, Sikasso, Ségou, Koulikoro, Mopti, les représentations de Gao et Tombouctou ayant été saccagées lors des évènements de 2012.

L’Union technique regroupe à l’heure actuelle près d’une centaine de mutuelles fonctionnelles. Elle apporte ses appuis à toutes les mutuelles.

PARTENARIAT

Pour la conduite des activités l’Union Technique a bénéficié de l’appui technique et financier de plusieurs partenaires dont les principaux sont :

  • L’Etat et ses partenaires dans le cadre du PRODESS : Depuis 2002 l’UTM a signé une convention avec le Ministère de la Santé et le Ministère du Développement Social de la Solidarité et des Personnes Agées à travers laquelle les plans opérationnels de l’UTM sont financés partiellement. L’UTM reçoit également des subventions de l’Etat dans le cadre de la stratégie nationale d’extension de la couverture maladie par les mutuelles notamment en ce qui concerne la restructuration.
  • La coopération Française
  • Fédération Nationale de la Mutualité Française et ses groupements membres
  • L’Alliance Nationale des Mutualités Chrétiennes de Belgique, Solidarité Mondiale et Mutualité Chrétienne du Hainaut Oriental
  • Medicus Mundi Navarra et le gouvernement de Navarre

En plus l’Union Technique a bénéficié de financements pour des projets spécifiques financés par l’AFD et CTB à Mopti, la BAD dans la région de Sikasso, BIT/SOCODEVI/MACIF dans la région de Sikasso.

Elle bénéficie actuellement d’un financement de l’AFD dans le cadre de la phase II du Programme d’Appui au Développement Sanitaire et Social de la région de Mopti.

Apports et liens avec le Registre Social Unifié

Copyright 2020 RSU- Registre Social Unifié | Conception by Intelis-Cynapsys.